La lutte continue
Article mis en ligne le 17 septembre 2017

par UDCGT
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Le 12 septembre 3500 personnes ont manifesté dans la Vienne, et de nombreuses entreprises étaient en grève. C’est bien l’urgence de plus de justice sociale qui s’est exprimée !

Suite à la réussite de cette première journée de mobilisation, Les organisations syndicales de la Vienne CGT, CNT-SO, FSU, Solidaires, UNEF et UNL appellent à amplifier la mobilisation et à faire du 21 septembre 2017 une nouvelle journée d’action par la grève, les arrêts de travail, les débrayages et la manifestation pour exiger le retrait des ordonnances MACRON, de la loi El Khomri et l’ouverture de vraies négociations sur la base de nos revendications, pas sur la feuille de route du MEDEF !
Nous voulons un code du travail protecteur pour tous les salariés !
Les organisations syndicales de la Vienne CGT, CNT-SO, FSU, Solidaires, UNEF et UNL constatent que les ordonnances de destruction du Code du Travail s’inscrivent dans un contexte où, en même temps sont prises d’autres mesures qui attaquent les salariés les plus précaires, les travailleurs privés d’emplois, les jeunes : baisse de l’APL, suppression de 166000 emplois en contrats aidés...En parallèle, baisse de l’ISF pour les plus riches ! Elles soulignent que la première victime de cette loi qui va accroitre la précarité, par le CDI de chantier généralisé sera la jeunesse de notre pays.
Et le gouvernement MACRON-PHILIPPE a déjà annoncé d’autres mesures contre les salariés : remise en cause de l’assurance-chômage, poursuite des suppressions d’emplois dans la Fonction publique, hausse de la CSG (non compensée chez les fonctionnaires entraînant une diminution du pouvoir d’achat - en moyenne 40 euros/mois), attaques contre la sécurité sociale et les retraites ! Les retraités qui sont loin d’être des privilégiés vont aussi subir de plein fouet une diminution scandaleuse de leur pouvoir d’achat.
Améliorons les services publics et la sécurité sociale,
dont Macron veut faire table rase !
Face à l’ampleur des réformes annoncées par Macron, il est urgent que les salariés du public et du privé se mobilisent en masse. Les organisations syndicales de la Vienne CGT, CNT-SO, FSU, Solidaires, UNEF et UNL appellent les salariés à construire des mobilisations, des actions de grève, encore plus fortes, partout où c’est possible à partir de la réalité de leur entreprise, établissement, service et sur la base de leurs revendications, pour s’opposer à toutes les régressions sociales du gouvernement « Macron », le jeudi 21 septembre, veille du Conseil des ministres sur les ordonnances.

TOUS ENSEMBLE, PUBLIC-PRIVE, GRANDE MANIFESTATION Salariés, précaires, jeunes, retraités dans la rue ! JEUDI 21 SEPTEMBRE 2017 Châtellerault, 10h00 au KIOSQUE Poitiers, RASSEMBLEMENT Stade Rébeilleau à partir de 13h30, départ 14h00. Des préavis de grève sont déposés sur vos secteurs.


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.13