Manif’ 12 Septembre 2017
Article mis en ligne le 6 septembre 2017

par CGT LC FRANCE
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Le gouvernement veut passer vite et en force, par des ordonnances qui seraient adoptées le 20 septembre et pourraient être promulguées dès le 21 septembre.
L’intervention des salariés est plus que jamais nécessaire, urgente et se doit d’être massive.
Les choix politiques du Président Macron, de son 1er ministre et du gouvernement sont porteurs de lourds reculs sociaux et sociétaux, à la grande satisfaction du MEDEF.
Au travers du discours de politique générale, des 8 ordonnances et des préconisations de la cour des comptes, c’est notre modèle social qui est attaqué.

mais concrètement ?

Remise en cause du contrat de travail : contraindre les salariés, sous peine de licenciement à accepter tout changement de lieu de travail, de temps de travail et de rémunération.

Remise en cause du CDI : pour faciliter les licenciements.

Remise en cause de la hiérarchie des normes : en privilégiant l’accord d’entreprise sur l’accord de branche, la convention collective, le code du travail. C’est accentuer la concurrence entre salariés, afin de baisser toujours plus l’ensemble des garanties collectives.

Salaires : fixés par les accords d’entreprise et non par les accords de branche, ils pourraient être revus à la baisse entreprise par entreprise.

Plafonnement des indemnités prud’homales : il s’agit de limiter le montant des dommages et intérêts versés aux salariés par l’employeur ; en cas de licenciement abusif, la condamnation ne sera plus liée au préjudice.

Fusion des instances représentatives du personnel : suppression des CHSCT, des délégués du personnel et des délégués syndicaux.

Manif' 12 Septembre Recto

Manif' 12 Septembre Verso

Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.13