Le laboratoire Bio 86 en grève
Article mis en ligne le 10 janvier 2017

par UDCGT
logo imprimer
Enregistrer au format PDF


Une majorité des salariés du Laboratoire d’Analyses Médicales BIO 86 (ensemble des sites du département hormis Montmorillon, environ 180 salariés) ont entamé le 3 novembre 2016 à l’appel de la CGT, un mouvement de grève. Ce mouvement démarre au moment de l’ouverture des NAO (Négociations Annuelles Obligatoires). Les salariés avec la CGT revendiquent une augmentation des salaires à hauteur de 5% comme juste retour sur l’investissement des salariés de cette entreprise très rentable.

À Poitiers 50 grévistes sur 80 salariés, d’autres laboratoires sont dans le mouvement.

La direction tente d’imposer un service minimum pour casser le mouvement à Chauvigny, Jaunay-Clan, Châtellerault, rue de la Marne à Poitiers, Loudun et à la Polyclinique qui sont à 100 % de grévistes.

C’est une première dans ce secteur particulièrement lucratif (on comprend mieux les regroupements, fusions et l’intérêt grandissant des groupes financiers), ou d’habitude ce sont les patrons qui font grève et ferment les labos et ceci depuis des décennies !

Face à un patronat très agressif - peu habitué à ce genre d’initiatives, les salariés sont déterminés à obtenir satisfaction. Un nouvel arrêt de travail aura lieu Lundi 7 Novembre matin à 7h15.

Dans la même rubrique

0 | 5

Contre l’austérité
le 13 novembre 2017
par UDCGT
CGT Banque de France
le 8 novembre 2017
par UDCGT
Mobilisation des retraités et retraitées
le 26 septembre 2017
par UDCGT
La lutte continue
le 17 septembre 2017
par UDCGT
GM&S En Lutte pour la sauvegarde de l’emploi
le 30 juin 2017
par UDCGT


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.13