Visite du Président Hollande
Article mis en ligne le 27 janvier 2017
dernière modification le 2 mars 2017

par UDCGT
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Une visite aseptisée : Le CHU vidé de ses salariés et des patients pour la visite d’Hollande.


La CGT a profité de la visite de François Hollande et de Marisol Touraine au CHU de Poitiers pour exprimer son mécontentement sur la politique mené par se gouvernement depuis 4 ans.

Malgré les difficultés d’accès, 8 cars de CRS, la volonté de parquer les contestataires, 300 manifestants étaient au rendez-vous, dont des délégations régionales de camarades de la santé.

Deux audiences ont eu lieu :

- Une spécifique santé, qui a permis à la CGT de faire ressortir la dégradation des conditions de travail et la casse du service public hospitalier en s’appuyant sur quelques dossiers d’importances comme les suppressions de postes annoncées à Châtellerault, ou la fermeture du SMUR de Loudun ( nous avons eu la confirmation que l’Agence Régional de la Santé (ARS) n’était pas encore positionnée sur la fermeture du SMUR...)

- Une interprofessionnelle pour les questions de territoires concernant la Vienne et la grande inquiétude sur l’avenir des services publics de proximité (SNCF, Énergie, Hôpitaux...), et de l’industrie métallurgique.

Malheureusement ces audiences se sont déroulées face à des bureaucrates formatés par la politique d’Hollande et qui sont restés sourds aux alertes des citoyens portés par la CGT.

Et ce n’est pas en visitant le pimpant pavillon inauguré ce jour, main dans la main avec Alain Claeys que notre président pourra se rendre compte de la réalité de ce que vivent au quotidien les patients et les salariés.

Rafraîchissement programmé des locaux, éloignement du personnel (près de 300 personnes « assignées à résidence » malgré le travail qui s’accumule), patients triés et sélectionnés pour faire bonne figure, et manifestant bien à l’écart !

Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.13