CGT Banque De France
Article mis en ligne le 18 juin 2018

par UDCGT
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

LES 350 EMPLOIS DE LA VIENNE SONT TOUJOURS MENACES !

Le 30 Mai prochain, le Gouverneur de la Banque de France, accompagné des directeurs généraux en charge des unités poitevines, inaugurera le nouveau site installé rue Caroline Aigle à Poitiers, dans la ZAC des Montgorges.

À cette occasion, le Gouverneur VILLEROY De GALHAU tiendra une conférence destinée à différents acteurs locaux : chefs d’entreprise, élus, travailleurs sociaux, journalistes, étudiants...

La Banque de France à Poitiers, c’est près de 350 salariés en charge des grands fichiers nationaux (incidents de crédits aux particuliers, crédits aux entreprises, chèques impayés...), de la gestion des titres et des activités d’ampleur nationale internes à la Banque de France ainsi que de la cotation des entreprises de la Vienne et des Deux-Sèvres, mais également de la gestion des dossiers du surendettement des particuliers pour les quatre départements de l’ex-région Poitou-Charentes (environ 5000 dossiers par an).
L’accueil des usagers pour la Vienne (Infobanque et surendettement) est désormais uniquement assuré sur le site de Poitiers-ZAC des Montgorges.

Lors de cette journée, le Gouverneur s’entretiendra avec l’intersyndicale. Cette dernière souhaite que cette journée ne soit pas uniquement « un coup de com’ », mais bel et bien une occasion de faire d’importantes annonces sur la pérennité des activités et des emplois. À présent que la Banque de France vient de se doter de locaux modernes et fonctionnels, l’heure est d’assurer l’avenir du site.

L’intersyndicale alertera le Gouverneur sur la baisse constante des effectifs (de 18% en 6ans). 110 nouveaux départs sont annoncés d’ici 2 ans... et les remplacements prévus ne les compenseront pas. Fin 2018, un service fermera définitivement.
L’intersyndicale constate que le site est d’ores et déjà sous occupé. 400 m2 de locaux sont disponibles. Dans ces conditions, l’avenir des activités est flou et le doute s’installe chez le personnel mais également chez les élus locaux.
L’intersyndicale attend maintenant des réponses concrètes à ses questions : Quelles nouvelles activités pour le site poitevin ? À quelle échéance ? Et avec quel effectif ?

Nous sommes à votre disposition pour un entretien sur ces sujets, sur le site de la Banque de France rue Caroline Aigle si vous le souhaitez.


Téléchargements Fichier à télécharger :
  • bdf.pdf
  • 213 ko / PDF

Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.76
Version Escal-V4 disponible