Prud’homme
Article mis en ligne le 18 janvier 2018

par UDCGT
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

JPEG - 26.1 koMarinette Nadal, qui fut présidente des prud’homme en 2017, a enfin vu un changement dans les représentants des salariés et des employeurs.
En effet, suite aux reports puis la suppression des élections prud’hommes le dernier mandats de nos camarade s’étira sur 9 longues années. (article NR 2014
2018 est la mise en place d’un nouveau système, où les représentants des salariés sont désignés par les organisations syndicales, les sièges étant réparti en fonction de la représentativité de chaque syndicat.
A travers le pôle Droit, Liberté et Action Juridique de l’Union Départementale CGT86, Alain Delaveau est bien décidé à accompagner les nouveaux conseillers prud’homaux pour leur permettre de défendre au mieux la cause des salariés.
Ainsi, même si dans la presse on peut lire une certaine satisfaction de certains à voir une forte chute des affaires jugées aux prud’homme, et ce suite au recours de plus en plus important à la rupture conventionnelle, à la CGT nous restons vigilant.
En effet, les réformes menées par l’ancien gouvernement et soutenues par Macron, ont complexifié l’accès à la justice pour les salariés et complexifié le travail des syndicalistes qui défendent les salariés dans ces juridictions.
Il est alors logique que beaucoup empruntent des voies plus faciles pour sortir de situations professionnelles compliquées, en se rabattant sur des ruptures conventionnelles, quitte à y perdre des droits.
JPEG - 106.5 ko


Dans la même rubrique



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.76
Version Escal-V4 disponible